Actualité
Share
vendredi 24 janvier 2020 - 16:00

Réforme des retraites : Lionel CANESI lance une initiative inédite auprès des politiques locaux

Après avoir laissé le temps à la négociation, force est de constater que la concertation n'en a que le nom. 
Lors de la rentrée solennelle de la profession, lors de la traditionnelle loi de Finances, le président du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d'Azur a lancé un appel à la grève générale des comptes de campagne.
L'occasion pour les experts-comptables de montrer leur mécontentement face à une réforme injuste et de faire de la pédagogie auprès des politiques en tant qu'experts engagés de l'économie. Nous sommes une profession au cœur de l’économie qui ne souhaite pas prendre part au blocage de l’économie et de nos clients. La grève des comptes de campagne impactera les hommes politiques et sera l’occasion pour la profession de se faire entendre et de faire des propositions pour une réforme juste et équilibrée. Lionel Canesi vous invite d’ors et déjà à faire des propositions et à les faire remonter sur l’adresse mail suivante (retraites@oecpaca.org).
L’ordre organise le 27 janvier 2020 à Marseille une rencontre entre les hommes politiques et les professions libérales de la région pour expliquer les enjeux de la reforme et faire des propositions concrètes en vue de l’examen du texte par l’assemblée nationale.
 

  • Non à une réforme non financée
  • Non à la disparition des régimes autonomes et au hold-up sur leurs réserves
  • Non à une reforme injuste

 

  • Oui à l’Egalité par la mise en place d’un régime de retraite vraiment universel jusqu’à un plafond raisonnable ;
  • Oui à la Liberté par la création de caisses de retraite complémentaires autonomes gérées par les partenaires sociaux ;
  • Oui à la Fraternité par l’application immédiate d'une réforme des retraites juste à l’ensemble de la population à moins de 5 ans de l’âge légal et la mise en place d’un système de solidarité entre les caisses pour assurer un minimum vieillesse décent pour ceux qui ont travaillé.

 
Les entrepreneurs et les professions libérales, à travers leur régime autonome vertueux ne peuvent pas être les grands perdants de cette réforme. Pourquoi les bons élèves qui ont fait les fourmis devraient être perdants avec une réforme qui non seulement va augmenter les cotisations et faire baisser les pensions mais en plus se verront spolier des réserves accumulées pour faire face aux aléas futurs.
 
Puisque le gouvernement n’écoute que ceux qui bloquent le pays, le président Lionel CANESI prend ses responsabilités d’élu de la profession et appelle les experts-comptables de Provence-Alpes-Côte d’Azur et au-delà à faire la grève des comptes de campagne tant que nous ne serons pas entendus dans nos revendications.