Share
vendredi 4 décembre 2015 - 15:15

Prévention des difficultés des entreprises

L’expert-comptable : un rôle majeur en matière d’anticipation des difficultés

Vous faites face à des retards de paiement, une baisse de chiffre d'affaires ou la perte d’un client important ?

Les difficultés financières font partie de la vie quotidienne des entreprises. Pourtant, ces difficultés peuvent mener une entreprise à sa perte, si elles sont niées ou mal anticipées par son dirigeant.

Ne laissez pas le doute s'installer. Réagissez dès les premiers signaux

L'expert-comptable joue un rôle majeur en matière d'anticipation des difficultés des entreprises. Il sensibilise le dirigeant, l'aide à détecter des difficultés qui pourraient survenir et il l'accompagne pour les surmonter.

Les solutions adaptées par type de difficulté

Les bonnes questions à se poser, les solutions d'orientation - Télécharger la plaquette (insérer en lien de téléchargement plaquette Prévention des difficultés)

Les « entretiens du Jeudi »
Les Entretiens du Jeudi

Les difficultés ne sont pas une fatalité et il faut avoir la lucidité d'en parler. Les Centres d'information sur la Prévention (CIP) sont justement là pour vous écouter dans un cadre confidentiel et vous orienter vers les sources d'informations utiles à votre situation.

le CIP National est une association créée en 2007 par le Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-comptables, la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes, la Conférence Générale des Juges Consulaires de France, et le Conseil National des Barreaux, rejoints par les Chambres de Commerce et d’Industrie, l’Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l’Artisanat, l’Inter-Fédération des Organismes de Gestion Agréés, et le Conseil National des Greffiers des Tribunaux de Commerce. Les membres du CIP National se sont unis pour développer en commun une plate-forme d’accueil et d’assistance aux chefs d’entreprise en difficulté afin de dédramatiser l’accès du tribunal de commerce. Les CIP territoriaux ont vocation à informer et orienter les entrepreneurs vers les dispositifs légaux, publics et privés leur permettant de résoudre tout ou partie de leurs difficultés.

Les CIP constituent donc une plateforme d’accueil des chefs d’entreprises en difficultés qui peuvent être reçus de manière confidentielleanonyme et gratuite par des professionnels bénévoles : un expert-comptable et/ou un commissaire aux comptes, un avocat, un juge consulaire ainsi qu’un conseiller CCI ou CMA.

Le CIP ne tient pas de dossiers et ne diffuse aucune information à aucun tiers. Le rôle des experts du CIP consiste à vous écouter, cerner vos difficultés et leurs origines pour vous informer le mieux possible sur les solutions nécessaires à la survie de votre entreprise.

Cet éclairage est à votre disposition gratuitement sur rendez-vous.

Faites comme de nombreux entrepreneurs, bénéficiez des "Entretiens du Jeudi" et profitez d'informations personnalisées de la part de professionnels de l'entreprise et de la prévention qui n'ont pas vocation à se substituer à vos conseils habituels. 

Les « Entretiens du Jeudi » sont organisés dans les départements des Bouches du Rhône, le Vaucluse et le VAR.

Pour trouver un CIP, connectez-vous sur www.cip-national.fr rubrique "Où trouver mon CIP ?"

Entretien confidentiel gratuit : prenez rendez-vous au CIP

Où trouver mon CIP : http://www.cip-national.fr/

Il suffit au chef d’entreprise de prendre rendez-vous par téléphone.

  • Bouches du Rhône : AIX EN PROVENCE – Tél : 04 42 544 752
  • Var : TOULON – Tél : 04 94 87 14 60
  • Vaucluse : 04 90 27 52 84
L'assurance santé, une garantie d'accès à la prévention. Pensez-y !

Un accident de parcours peut hélas très vite déstabiliser une entreprise.

Afin de favoriser le recours aux dispositifs de prévention, plusieurs assureurs proposent une garantie spécifique qui finance les honoraires des experts de crise et pour les sociétés, couvre aussi la responsabilité sociétale du dirigeant pour des fautes commises dans le cadre de sa fonction (RCMS).

TABLEAU RECAPITULATIF DES OFFRES ASSURANCE SANTE (téléchargez la plaquette au bas de cette page)

La médiation du crédit : obtenir ou maintenir un concours bancaire

La mission de la médiation du crédit est de ne laisser aucune entreprise seule face à ses difficultés de financement.

La Médiation du crédit aux entreprises est un service gratuit, rapide et confidentiel pour aider toutes les entreprises qui rencontrent, avec leurs partenaires financiers, des difficultés de financement ou d’assurance-crédit. Dès lors que votre banque vous refuse un financement lié à votre activité professionnelle, ou qu’un assureur-crédit vous décote, le Médiateur du crédit et ses équipes peuvent vous aider à trouver des solutions adaptées et concertées.

Pour saisir la Médiation du crédit, il suffit de remplir le dossier de médiation en ligne et votre Médiateur départemental du crédit vous contactera dans les 48 heures qui suivent.

En savoir plus sur la médiation du crédit :
http://www.economie.gouv.fr/mediateurducredit/accueil

Les services de la DGFIP apportent leur soutien aux entreprises en intervenant au sein des Commissions des chefs de services financiers (CCSF) et des Comités départementaux d’examen des problèmes de financement des entreprises (CODEFI).

La CCSF : négocier un échéancier des dettes fiscales et sociales

Lorsqu'une entreprise souhaite négocier le règlement de ses dettes avec plusieurs créanciers publics (administration fiscale ou sociale), elle peut le faire devant une instance départementale, la Commission départementale des Chefs des Services Financiers et des représentants des organismes de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et de l’assurance chômage [CCSF]

Elle siège dans chaque département sous la présidence du Directeur Départemental des Finances Publiques.

Elle est saisie soit par l'un de ses membres, soit par l'entreprise. Après examen des pièces du dossier, la commission peut accorder des délais pour payer les dettes fiscales et sociales échues.

Si la CCSF accepte d'accorder des délais de paiement et si l’entreprise respecte les délais de paiement en continuant à payer les charges courantes, elle pourra solliciter la remise des majorations de retard et des pénalités.

Le Comité départemental d’examen des problèmes de financement des entreprises (CODEFI)

Le CODEFI est la structure locale ayant vocation à accueillir et à orienter les entreprises qui rencontrent des problèmes de financement. Il aide les entreprises en difficulté à élaborer et à mettre en œuvre des solutions permettant d’assurer leur pérennité et leur développement. Ainsi, le CODEFI peut accorder, sous conditions, un audit permettant notamment de valider les hypothèses de redressement de l’entreprise ou un prêt permettant de financer sa restructuration.

Toutes les entreprises de moins de 400 salariés, quels que soient leurs secteurs d’activité économique, peuvent bénéficier de ce dispositif. Elles ne doivent toutefois pas se trouver dans une situation manifestement compromise et sans perspective de redressement.

L’entreprise en difficulté doit saisir le CODEFI dans le ressort duquel se situe son siège social. Pour cela, elle doit s'adresser soit au secrétaire permanent du CODEFI à la Direction départementale des finances publiques, soit au commissaire au redressement productif (CRP) de sa région.

Pour contacter ces structures :

http://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/dgfip/listesecretairecodeficcsf20150427.pdf

TABLEAU RECAPITULATIF DES OFFRES ASSURANCE SANTE

Assurance santé - La plaquette de présentation